TIGNES – Match d’improvisation réussi pour les comédiens de “PDG et compagnie”

C’est un drôle de match qui s’est joué jeudi soir, à l’auditorium de Tignespace. Dans une parodie de combat de boxe, MC Raclette et Marie Chantal de Tout Schuss se sont affrontés sur le ring, sous le contrôle de François, dans le rôle de l’arbitre, tous trois comédiens improvisateurs pour “PDG et compagnie”. Les 12 thèmes
joués sous forme de rounds étaient donnés par le public qui votait à la fin de chaque match. Le ton fut donné à la montagne et aux jeux d’hiver dès les premiers rounds, avec les thèmes “chaînes ou chaussettes”, « nuit au refuge » ou encore “votre enfant échoue à sa troisième étoile”. Des sujets typiquement d’époque, qui illustrent les préoccupations des spectateurs, qu’ils soient locaux ou vacanciers.

« Il est très fréquent de retrouver la même thématique en fonction de l’endroit où nous jouons. Pour diversifier les répliques et  dynamiser le jeu, nous élargissons le champ des possibilités grâce à des contraintes de forme comme, par exemple, en échangeant les personnages ou en mode “en aparté”. Cela permet de ne pas se lasser, de se laisser surprendre et guider par le jeu, donc s’amuser et donner des émotions aux gens », explique François, arbitre  absolument pas officiel.

Le combat fut fatigant pour les improvisateurs qui ont enchaîné les 12 rounds sans repos. « Quand on est deux à s’affronter comme ce soir, c’est assez éprouvant puisqu’on n’a pas le temps de se reposer. Il faut rebondir à chaque réplique et se réinventer à chaque nouveau thème. C’est intense mais fun ! Au moins, on n’a pas le temps de s’endormir », confie MC Raclette.

Le match s’est terminé sur la même note sur laquelle il avait  commencé, en revenant aux chaussettes, signe qu’il fallait reprendre la route.

Le Dauphiné Libéré – 15-02-2016